j’ai rendez-vous avec vous

la peinture, la sculpture, la photo...

Modérateur : Flo

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

j’ai rendez-vous avec vous

Message par Flo » 09 avr. 2007 02:03

j’ai rendez-vous avec vous

En 2003/2004, Cécile Rateau, Renaud Contet et Florent Prudent sont intervenus à l'hôpital de Chagny et ont réalisé des centaines de portraits des résidents.
Ils ont nommé cette résidence "j’ai rendez-vous avec vous"..
petits retours

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Flo le 09 avr. 2007 02:30, modifié 3 fois.
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 09 avr. 2007 02:03

une matinée à l'hôpital
Transmissions :
madame Goguin a vu ses enfants hier, c'était un long voyage
Monsieur Dubahut n'a pas d'appétit, mais il mangerait bien une petite salade du jardin avec un chèvre frais de la Blanchette
il faut masser madame Raudin qui s'enraidit, elle allait mieux jeudi quand je lui ai lu le k, sa main s'est ouverte
madame Caldaire bouge tout le temps, pourvu qu'elle ne tombe
pas au prochain courant d'air
monsieur Picassiette a fait une hypoglycémie, trop d'insuline
il y a eu un vol de nuit chez monsieur Sintexe
Cécile, tu ne voudrais pas aller voir madame Marguerite, elle nous parle tout le temps de son amant d'Indochine et veut lui envoyer son portrait
Renaud, madame Loup a des souvenir si vagues de son passé qu'elle croit toujours qu'elle s'est noyée, tu peux dessiner ses mains qui semblent écrire quand elle fait la cuisine
Florent, monsieur Francis t'appelle, il tord son corps, on dirait qu'il crie et dès que son regard croise la toile que tu as faite de lui, il rit bouche ouverte, ça fait un Léviatan avec un bruit au fond, comme du champagne qui pétille
Les mains de Zaia, de Nicole, de Cécile, de Fabienne ont lavé, baigné, séché, calmé, massé, elles ont changé les draps, nettoyé les tables, briqué les sols, elles ont pétri, épluché, touillé, battu, fouetté, elles ont fait cuire et donné à manger et maintenant elles se reposent lovées autour d'une tasse de café
Et puis y'a la toute vieille qu'en finit pas d'vibrer, mais elle a pas d'oseille et la soupe est pas froide, et la moustache du père cachait pas d'bec de lièvre. L'était boxeur pépé, j'peux pas te dire, petit, comme il savait m'enlacer, ma robe de cuir comme un fourreau... elle fredonne tout le temps, un doigt dans la bouche... c'est ça qu'ils disent les yeux de la vieille.

Image

Je ne veux pas le savoir d'un coup c'est lourd pèse sur l'estomac cette distance entre le souvenir et la réalité assomme aujourd'hui les pertes accumulées de la beauté du plaisir des printemps des chauds étés qui craquent J'entends les violons Marie la pneumonie, les roses blanches à vingt ans sans pénicilline, faut boire Mamie, à cent ans en maison de retraite, elle s'en fout mais résiste encore un peu pour garder le souvenir des blés, des corbeaux, du vent dans les peupliers Un mois qu'elle n'a pas mangé toujours là sous sa pyramide elle attend que Bilal lui envoie son Horus C'est ça que j'ai vu, je sais, sa vie repliée dans un coin de la chambre elle regarde la mort qui se contorsionne s'amuse à l'effrayer de sa langue fourchue Prends le diamant sur sa tête, vive vivre vouivre et passe. Je m'enfuis, mais personne ne voit ça sans être foudroyé. Que ma joie demeure, mieux vaut croire ça ringard. Tous les jours, ici, derrière les portes, sur les grands chemins passent des gens. Chaque porte ouvre sur un théâtre. Ne pas laisser attraper. Je regarde La mer est là qui coule toute grise et qui se brise en écume blanche sur les étraves des piliers des ponts... De Bretagne, de Manosque, d'une ferme bressane, de la vigne et de la cave, de la maison de Milly, de la barrière de Paris, du Jura, de Beauce, du fleuve Niger, de Marie Galante, d'au-dessous du volcan, du trans-sibérien, prends l'eau, Santa-Maria, nourriture des algues bleues, filtre de bois gonflé de nostalgie vénéneuse, vision échouée dans chaque regard lointain croisé ici, aux portes des grandes mines abandonnées, fermées par la magie des runes oubliées.

Gustave
Modifié en dernier par Flo le 09 avr. 2007 02:16, modifié 2 fois.
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Avatar du membre
Cécile
Messages : 383
Enregistré le : 03 août 2006 00:29
Localisation : St Jean de Vaux
Contact :

Message par Cécile » 09 avr. 2007 02:05

Un train vient de passer émettant un son strident et grave. Depuis la fenêtre, on perçoit le ciel, les arbres, le parterre avec le cerisier dressé au milieu. A l’intérieur le murmure de la télé meuble la pièce. Des tables, des chaises sont disposées, quelques reproductions de fleurs décorent les murs. Des personnes animées, habillées de blanc portent, lavent, servent, soignent, courent, parlent, rient. Puis d’autres personnes sont assises aux regards égarés, sur des chaises, dans des fauteuils. Leurs gestes sont lourds, leurs paroles sont lentes. Un autre train passe. Ses roues grincent, peut-être va t’il s’arrêter? La télé ronronne. Puis un petit air d’accordéon se fait entendre au loin. Les regards se tournent, s’éveillent, une personne assise dans un fauteuil se met à fredonner, puis une autre ; les têtes balancent, les visages s’éclaircissent, les lèvres sourient au souvenir d’un son jadis, d’une histoire vécue, d’un instant déjà oublié. Les yeux se referment, le murmure de la télé se noie dans l’ennui de l’attente.

Image

Un autre train passe. Je suis assise dans un coin de la pièce. J’essaie de croquer un morceau de vie d’un visage endormi. Je trace, je gomme, j’ébauche des sentiments, des émotions enfouies. Une personne en blanc me sourit, vient regarder ce que je fais, me donne son avis, puis court vers une autre tâche. J’ai l’impression que je peux rester des heures, des mois, des années à observer mais d’autres préoccupations me rappellent. Je range mes affaires, je mets mon blouson et je retourne à l’extérieur. Un autre train passe. Destin d’une vie, souvenirs d’instants, d’expériences, de richesses vécues, que l’on emporte avec soi en attendant son dernier voyage.

Cécile
Modifié en dernier par Flo le 09 avr. 2007 02:17, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 09 avr. 2007 02:06

Une nuit dans les corridors de l’hôpital... Nous pensions rencontrer certains pensionnaires insomniaques pour discuter, dessiner ; mais cette nuit fut sereine, alors nous avons dessiné les couloirs, les fauteuils.
Depuis une année nous rencontrons beaucoup de pensionnaires, au fur et à mesure, à petit pas, les dessins se sont accumulés de quoi faire un album de famille de l’hôpital.

Image

De rencontre en rencontre, entre modèles et nous, dessinateurs, observateurs, voyeurs d’une certaine souffrance, s’imprime sur la feuille blanche, une très grande complicité, un partage sans égal, une très grande beauté et surtout, l’idée même de lutter contre toute indifférence de cette part de vie.
Aujourd’hui, par ces petits mots dessinés, nous adressons toute notre reconnaissance à tous les pensionnaires qui nous font confiance et beaucoup de remerciements à tout le personnel qui nous accueille au milieu de leur service.
Ce travail, nous imposant une très grande discrétion, n’aurait pu exister sans cette carte blanche, sans cette liberté d’expression.

Renaud
Modifié en dernier par Flo le 09 avr. 2007 02:18, modifié 2 fois.
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 09 avr. 2007 02:06

mai 2003 - mai 2004
Un an.
Un an que nous vous côtoyons.
Un an que nous noircissons du papier.
Une année de peintures, de rencontres, de croquis, d’échanges, de discussions...
Pastels, acrylique, craies, sanguine, pierre noire, fusain, encre...
d’une technique à l’autre, d’un visage l’autre, nous apprenons à vous connaître, à vous ressentir, à vous vivre.
De l’aube à la nuit, sous la pluie et par beau temps, chaque saison égrène son lot de joies, de souffrances...
Des nuits agitées, des journées endormies, la télé ronronne son flot d’ineptie. Les repas à l’ombre des cerisiers, les livres de la bibliothèque du lac, le loto à la caféteria avec les petits-enfants, les longs couloirs de Ste Marthe et de St Charles... les trains qui rythment la journée accompagnés des chansons d’antan qui remontent du cantou et font vibrer les souvenirs...

« Parlez-moi d’amour »

Florent

Image
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 09 avr. 2007 02:57

en décembre 2004, l'ensemble des travaux de la résidence (400 à 500 dessins et peintures) ont été présentés lors de l'exposition exquises esquisses dans la cafétariat de l'hôpital.

ImageImage
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 05 mai 2007 04:55

Nous allons présenter des photos de notre résidence à Gérontexpo le 23 mai 07.

L'expo aura lieu dans une salle de conférence.
Un moyen de découvrir ce qu'est "culture à l'hôpital" et une occaion de revoir les travaux réalisés en 2003/2004.

C'est au Parc des expos, porte de Versailles à Paris
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

Alien

Message par Alien » 06 mai 2007 11:48

L'expo sera là-bas juste le 23 ? d'autres jours ?

Avatar du membre
Flo
Administrateur
Messages : 5527
Enregistré le : 06 juil. 2006 23:07
Localisation : GPS
Contact :

Message par Flo » 06 mai 2007 13:59

le 23 seulement. C'est court mais en même temps dense.
Il y aura une conférence sur la culture à l'hôpital et tous les professionnels présents qui s'y intéressent seront présents.
Image
"La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe." J. Prévert
annex99 peintures du Flo aux arts! etc

camomille
Messages : 282
Enregistré le : 09 avr. 2009 18:14
Localisation : Juste en dessous de chez Dieu

j'ai rendez-vous avec vous

Message par camomille » 22 mars 2010 15:11

Flo, je viens de lire les textes que vous avez écrits sur une année pendant que vous étiez avec les personnes âgées, et ça m'a beaucoup touchée... En plus du talent de peintre vous avez celui de l'écriture !.... Quelle belle expérience ça a du être, ça me fait penser un peu à mon niveau, quand je suis à l'hôpital avec "mes" enfants malades dont on essaie de redonner l'espoir, le sourire, l'envie de s'accrocher à la vie...Peut-être votre expérience avec les personnes âgées peut elle recommencer avec des enfants, cette fois....?

Répondre